12 janv. 2015

Et maintenant, que faisÖns nÖus ?


Face à l'expression de la barbarie ? Que faire ?



Pour commencer, je pense qu'il ne faut pas se dire que seul, on ne peut rien. Car cela est faux. Nous pouvons transmettre nos valeurs, notamment nos valeurs républicaines et nos idéaux à nos enfants, les partager avec nos proches. Liberté égalité fraternité, mais aussi solidarité et laïcité... sont à réaffirmer, à défendre.

Un zeste de beauté, une bonne dose de respect et de tolérance, des kilos d'amour... À relier avec art et patience. La recette convient à tous nos gestes du quotidien. Être à l'écoute de ses proches, rendre service à ses voisins, laisser passer les piétons sur les passages protégés, offrir sa place à une femme enceinte, une personne âgée dans les transports en commun, saluer le commerçant chez qui l'on se rend, dire merci à ceux qui font quelque chose pour nous, faire au mieux notre travail et puis dessiner, peindre, sculpter, écrire, coudre, chanter, danser... 

Et aussi, se tenir un peu plus loin de la machine à décérébrer que peut être la télévision... Afin de cultiver au mieux (et autrement) notre libre arbitre et notre liberté de conscience et ne pas se contenter des grilles de lecture tronquées (au mieux) proposées par le petit écran, qui aujourd'hui non seulement n'est plus si petit, mais renvoie des échos par bien d'autres canaux... Afin d'échanger davantage avec les autres qui nous sont proches et ne pas se replier dans ce monde qui nous rend individualistes... Il faut y prendre part, à chaque instant... ce qui entraîne la vigilance...


Il nous faut penser à protéger notre planète... Consommer de façon plus raisonnable, recycler, protéger tous les êtres vivants... 


Au-delà de l'émotion, cela passe par la raison, par redonner leur force aux mots éducation, respect et citoyenneté et par un combat contre toute forme d'exclusion et d'extrémisme.

And now, what dÖ we dÖ? What do we do against inhumanity?

First, I think we should not believe that we can't achieve anything on our own. Because it's not true. We can pass our republican values and our ideals to our children, to our close ones. Liberty, equality, fraternity but also solidarity and secularism. 

A touch of beauty, respect and tolerance, along with a lot of love.... and art and patience. The recipe can hide in everything we do in everyday life. Being there for our family, helping our neighbors, letting the pedestrians cross the street safely, giving our seat to a pregnant woman or an elderly person, greeting the retailer, thanking those who do something for us, doing our best at work.

And we also need to stay away from the brainwashing machine the TV can be - I'm convinced of that since I don't own one-, in order to work differently on our free will and our freedom of conscience and to avoid falling into the trap of easy explanations that one can find in the TV and all its channels.

Then we need to think about protecting our planet, consume in a more reasonable way, recycle, protect all living being. Beyond emotion, in the wisdom, all can be achieved through education, respect and civic rights and through the fight against all forms of exclusion and extremism.

Adesso, cosa facciamo? Di fronte alla barbarie? Che cosa fare?

Penso che non dobbiamo dire che solo, non possiamo fare nulla. Perché è falso. Siamo in grado di superare i nostri valori e ideali per i nostri figli, per condividere con i nostri cari. Libertà, uguaglianza, fratellanza, ma anche la solidarietà e il laicismo devono essere riaffermati.

Un tocco di bellezza, una dose di rispetto e di tolleranza, chili di amore, a collegare con abilità e pazienza. La ricetta può  alimentare le nostre azioni. Ascoltare la sua famiglia, essere al servizio di suoi vicini, offrire il poso suo a une donna incinta, ringraziare chi ha fatto qualcosa per noi, essere al nostro meglio al lavoro...

E anche, senza dubbio per me, si deve stare lontano dalla machina a mangiare il cervello che si chiama televisione e coltivare diversamente la nostra volontà et libertà di coscienza.

Poi, abbiamo bisogno di pensare a proteggere il nostro pianeta, consumare ragionevolmente, riciclare, proteggere tutti gli esseri viventi. Oltre l'emozione, tutto va dalla ragione: restituire tutta la sua forza all'educazione, al rispetto, alla cittadinanza e lottare contro ogni forma di esclusione e di estremismo.



Vos contributions sont les bienvenues.

I'm waiting for your comments.

Aspetto le vostre idee.


Citation apocryphe de Voltaire : " Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire ".

Apocryphal quote by Voltaire: " I do not agree with what you say, but I'll defend to the death your the right to say it."

Citazione apocrifa di Voltaire:  " Non sono di accordo con ciò che dite, ma mi batterò affinché abbiate il diritto di dirlo."

26 commentaires:

  1. Jolie photo !

    MERCI Ö pour cette publication qui pose la bonne question "et maintenant que faisons nous ?"!!!

    Tu as tout dit et de surcroit avec les mots justes.

    Il faut que chacun d'entre nous fasse ce qu'il peut, à son niveau pour continuer à défendre les valeurs de la république. C'est essentiel d'aller de l'avant, pas après pas, comme dimanche lors des marches républicaines.

    "L'après" dépendra de nous ... enfin ! Je l'espère !!!

    GROS BISOUS d'Asie vers toi
    et bon début de semaine Ö !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, cette belle recette pour faire face à la vie quotidienne, délicieux photo, je aime la lumière et la couleur, super!

    RépondreSupprimer
  3. Je retiens surtout tes derniers mots: "redonner leur force aux mots éducation, respect et citoyenneté et par un combat contre toute forme d'exclusion et d'extrémisme" qui sont pour moi la clé de voûte d'un avenir à protéger !!!
    Merci Ö !
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
  4. En lisant la question du titre je t'avais donné ma réponse: nous continuons! Vivre sagement, en respectant l'Autre et en cherchant la beauté.

    RépondreSupprimer
  5. Je rejoins Marité pour souligner tes derniers mots.
    Inculquer, éduquer, ouvrir la jeunesse à la raison !
    Merci pour ton billet, chacun réagit à sa façon, comme il peut mais comme il doit, les moyens sont parfois limités mais l'union fera la force.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce billet et ces mots dont nous avons tous besoin en ces jours ...

    RépondreSupprimer
  7. Education, éducation, éducation. Avant tout.

    RépondreSupprimer
  8. Entièrement d' accord avec toi ...que tout cela soit source de renouveau...!
    Quand les hommes vivront-ils d' amour ..?

    RépondreSupprimer
  9. http://www.youtube.com/watch?v=HLN4KArSEyc

    RépondreSupprimer
  10. Je suis totalement en accord avec toi!! Et j'aime beaucoup ta jolie photo ✿

    Bisou et bonne journée

    Manon

    RépondreSupprimer
  11. Et lire !
    Donner le goût de la lecture qui enrichie et ouvre aux autres.
    Oui le programme est vaste mais armons nous de crayons et de mots d'échanges et d'amour.
    Et croyons en ces belles valeurs de liberté, égalité, fraternité.
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. "éducation, respect et citoyenneté"
    Ce serait déjà un bon début...

    RépondreSupprimer
  13. Je suis en accord parfait avec tes mots, Ö. Merci !
    Une douce nuit à toi.

    RépondreSupprimer
  14. Je suis également convaincue de tout cela. Un sourire, une attention, un rien ensoleille une journée et finit par changer la face du monde.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Chère Ötli

    je suis heureux de ton billet qui n'est pas consensuel et renvoie à l'action individuelle dans des gestes et signes simples envers les autres chaque jour à recommencer.

    Si un homme parvient au coeur de sa propre religion,
    il se trouve de ce fait, au coeur même des autres religions.
    GANDHI

    Et comme le disait ce matin Monsieur Peter Brook sur France-Inter "La liberté exige de la responsabilité"

    Bien à toi !

    RépondreSupprimer
  16. Ö bonjour....tu prêches des convaincus car si nous sommes ici, c'est parce qu'évidemment nous partageons tes valeurs !!!!!!!! Hélas, ceux qui en auraient besoin, ne passent pas chez nous...et il faut avoir une grande foi en l'homme pour garder espoir. Alors, "maintenant, que faisons-nous" ??? A mon humble avis : transmettre le flambeau aux nouvelles générations car je pense que la mienne, celle qui est aux commandes actuellement, s'est trop pervertie pour oser donner des leçons de savoir vivre ! Bref, il y aurait long à dire..Merci en tout cas de solliciter notre avis.

    RépondreSupprimer
  17. Un texte digne de ta plume Ö! Plein d'espoir, de gestes simples, il faut comme tu le dis si bien finalement, continuer, continuer d'avancer, de rester fidèle à soi et à ceux qu'on aime, plier mais ne jamais casser; je te laisse un commentaire que j'ai lu en anglais et qui dit: :ils ont voulons faire taire à jamais, ils n'ont obtenu qu'une minute" Bonne journée

    RépondreSupprimer
  18. il y a tant à faire que des toutes petites choses mises bout à bout patiemment
    finiront bien par ouvrir les portes pour un monde où la liberté ne sera pas qu'un
    mot ! je fais confiance aux futures générations pour comprendre et
    ne plus vivre dans l'indifférence des autres et de la planète

    RépondreSupprimer
  19. Ahhh la télé! C'est parfois désespérant! Désespérant de voir combien si jeunes les enfants sont mis devant les écrans...
    Depuis cette année, je mets un long mot dans le carnet de liaison des enfants sur le danger des écrans. Je ne sais pas s'il y a un impact, si cela a fait discuter dans les maisons, pas certain. Mais si cela peut motiver quelques familles à réduire "le temps d'exposition"!!!!

    RépondreSupprimer
  20. so good of you to post this! i agree, we all have our role in society, and no role is too small. we don't have a TV either, but i do wonder about the internet in our children's lives, and in their future - the internet that is portable, and follows and involves people constantly and everywhere.

    RépondreSupprimer
  21. Respect, tolérance, gratitude, bienveillance... tout le temps, toujours.

    RépondreSupprimer
  22. Bonne année Ötlï !
    Merci pour tes mots bienveillants et pleins de bon sens. A l'évidence, il me semble que ce sont de tous petits gestes si simples à appliquer naturellement au quotidien! Et pourtant...
    Je te souhaite une agréable semaine.

    RépondreSupprimer
  23. Oui Ö je suis d'accord, toutes ces petites choses de la vie, mises bout à bout arriveront à toucher le plus grand nombre: il faudra des années je pense , mais tous ensemble, nous y arriverons, si tant est que nous montrions l'EXEMPLE ...chacun à notre façon*
    bisettes
    christyn

    RépondreSupprimer